chaussures de Trail

Comment choisir ses chaussures de Trail ?

 

Choisir ses chaussures de Trail n’est pas évident avec tous ces choix de chaussures qu’il y a. On peut s’y perdre et ne pas comprendre les différences.

Il y a donc beaucoup de paramètres à prendre en compte entre notre lieu d’habitation, notre volume d’entraînement, les distances souhaitées, notre poids, notre niveau, notre foulée…

Il existe aujourd’hui tellement de marques et de types de chaussures différentes pour différentes pratiques.

A la différence d’une chaussure de route, les chaussures de trail comprennent :

  • Des accroches sous la semelles, des crampons plus ou moins grands afin d’avoir une forte adhérence
  • Une protection au niveau des orteils pour protéger vos pieds
  • Un renfort de maintien sur les côtés et vers le talon afin de maintenir le pied dans l’axe
  • Un confort plus important parfois à l’arrière pour éviter les chocs avec un meilleur amorti
  • Une membrane plus résistante et très respirante

Si l’on découpe les différents paramètres à prendre en compte pour choisir une chaussure de trail, on retrouverai : 

  • Le terrain
  • Le niveau
  • La distance
  • Le drop 
  • La légèreté
  • L’imperméabilité
  • Le confort

Le terrain

Cela va varier entre 4 types de terrains qui changeront le choix de votre chaussure de Trail.

  • Si vous courez sur un terrain rocailleux et technique, il faudra alors une chaussure plutôt rigide avec beaucoup de protection sur le devant du pied, ainsi qu’un maintien prononcé sur votre pied. La semelle intermédiaire sera alors plus rigide afin d’assurer une bonne stabilité et maintien. Il sera nécessaire également d’avoir une bonne accroche sous le pied ainsi qu’une membrane résistante.

 

  • Si vous courez sur un terrain très gras, il faudra alors privilégier une chaussure avec un grip prononcé donc des crampons importants afin d’accrocher au maximum le terrain. Gardez également un bon maintien du pied pour ne pas avoir de mauvaise surprise sur les passages techniques.

 

  • Si vous courez un terrain plutôt forêt, sec et polyvalent, une chaussure plus souple sera idéale. Il ne sera pas nécessaire d’avoir des crampons importants dessus. Afin de garder le maximum d’efficacité, prenez donc une chaussure plutôt légère et souple.

 

  • Si vous courez dans la neige, il faudra surtout chercher une chaussure avec des crampons beaucoup plus grands, plutôt imperméables accompagnés de guêtres.

La forme des crampons a une importance dans le bon maintien et dans l’accroche de la chaussure sur le terrain. Ils sont généralement placés avec la pointe vers l’avant pour l’avant du pied et inversement pour l’arrière.

Lorsque les formes de crampons changent, c’est aussi pour améliorer la qualité de l’accroche. Cela est surtout fait pour améliorer l’accroche dans des terrains techniques lorsqu’il y a des appuis fuyant et des changements de direction.

La gomme du crampon a aussi son importance. Une gomme plus tendre permettra d’avoir une meilleure tenue sur des parties glissantes et lisses, et une gomme dure aura une meilleure dans des terrains plutôt mou.

La distance

Les chaussures ne sont pas toutes adaptées pour certaines distances. Des chaussures d’Ultra-Trail ne seront pas aussi dynamiques, aussi explosives et réactives que des chaussures pour des formats courts. Prenez bien le temps de regarder ce à quoi la chaussure est destinée en termes de distance.

  • Pour des courses courtes, on va privilégier la vitesse, l’explosivité, le dynamisme. Donc on va choisir une chaussure plutôt légère et réactive, afin de garder le maximum d’efficacité.
  • Pour des courses de moyenne distance, on va chercher une chaussure plutôt polyvalente.
  • Pour les Ultra-Trails on va surtout privilégier une chaussure avec beaucoup de maintien et de protection, mais aussi une chaussure robuste.

Le niveau

Le choix d’une chaussure ne sera pas identique en fonction de votre niveau. Si vous débutez le Trail, il ne faut pas chercher à prendre une chaussure qui demande beaucoup d’énergie et qui soit rigide.

  • Si vous débutez, cherchez une chaussure plutôt légère et souple avec de l’amortie et surtout du confort.
  • Si vous êtes confirmé, vous pouvez avoir une chaussure plus rigide, plus technique, plus renforcée.

Le drop

Le drop c’est la différence entre la hauteur de l’avant du pied et l’arrière du pied.

Lorsque nous marchons pied nu le drop est a 0. Généralement on trouve des drops entre 4 mm et 12 mm. Le choix du drop est choisi en fonction de notre foulée.

Si vous avez une attaque talon, c’est-à-dire que vous déroulez le pied en posant le talon directement, il est plus judicieux d’avoir un drop plus important. Cela est plus confortable et protège mieux lors des impacts et des chocs. Il est donc important d’analyser votre foulée car si vous prenez un drop trop faible et que cela ne correspond pas à votre foulée, vous risquez de vous blesser.

  • Si vous posez votre talon directement au sol, prenez plutôt un drop de plus de 6mm
  • Si vous posez le milieu du pied au devant du pieds, prenez plutôt un drop de moins de 6mm

L’imperméabilité 

Une chaussure équipée de la technologie Gore-tex sera donc imperméable, mais à condition que l’eau ne s’infiltre pas si vous mettez le pied totalement dans l’eau. En effet, une fois l’eau dans la chaussure, elle ne pourra pas s’évacuer correctement. Il est important d’avoir une chaussure très respirante pour évacuer l’eau et la transpiration.

Le choix des pointures

Le pied peut gonfler pendant la course, c’est aussi pour cela qu’il est parfois important de prendre une demi à une pointure au-dessus. Mais il est important d’essayer car en fonction des marques, les pointures ne sont pas identiques.

Si votre chaussure est trop petite, vous risquez pendant les descentes, de vous abîmer vos orteils et d’avoir mal.

Si vous avez des semelles orthopédiques, il faut aussi les prendre en considération car cela changera l’espace de votre chaussure.

Le plus important est d’avoir le maximum de confort dans votre chaussure.

Supination/Neutre/Pronation

Ces 3 termes désignent les 3 différents types de foulées. Certaines chaussures sont plus axées sur certains types afin d’aider le coureur.

  • Supination : Le déroulé du pied se fait sur l’extérieur
  • Neutre : Le déroulé se fait à plat
  • Pronation : Le déroulé se fait à l’intérieur 

Vous pouvez connaître votre type de foulée en regardant l’usure de vos chaussures.
Certaines marques proposent des modèles adaptés pour ces différents types de foulées.

chaussures de trail
Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *