Louez votre Canoe Kayak

Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs professionnels de nos régions afin de vous proposer à la location les meilleurs canoe et kayak.

Que vous soyez en Savoie, Haute-Savoie, Loire-Atlantique ou dans les Alpes-Maritimes, réservez votre canoe ou votre kayak auprès de nos partenaires en contactant directement notre Centrale de Réservation par mail ou par téléphone

femmes en kayak

Notre Centrale de Réservation est ouverte 7j/7, de 8h30 à 18h

Mail : lucas@ze-hero.com

Téléphone : 04 79 01 49 99

Si vous désirez voyager différemment, relever des défis nouveaux ou tout simplement partir à l’aventure le temps d’un week-end, le kayak ou le canoë deviendra vite votre moyen de déplacement favori. Evoluer en pleine mer ou au beau milieu d’une rivière à bord d’un kayak ou d’un canoë offre une sensation de liberté inégalée. Vous pourrez, en effet, accéder à des endroits uniques et reculés, souvent inaccessibles en voiture ou à pied !

Quelle est la différence entre un canoë et un kayak ?

Le canoë se pratique assis-agenouillé, à l’aide d’une pagaie à une pale (une pagaie simple) tandis que le kayak se pratique assis, les jambes allongées, à l’aide d’une pagaie à deux pales (pagaie double).

Comment choisir son Canoë ?

Un canoë, s’il n’est pas malmené, peut durer 15 à 20 ans sans problème. Il pourra donc vous accompagner durant toutes vos aventures Outdoor à venir.

Choix de la longueur 

A charge et largeur égale, un canoë plus long s’enfonce moins dans l’eau. Il a moins de surface frontale avec l’eau, garde mieux sa trajectoire (lacs, étangs, grandes rivières) et glisse mieux sur l’eau. Votre coup de pagaie sera plus efficace.

Choix de la largeur

A longueur et charge identique, un bateau plus large sera plus stable mais moins rapide.

Pagaies 

Le choix des pagaies tient compte de :

1 – la largeur du canoë et la taille du pagayeur (la taille de la pagaie est proportionnelle à la largeur du canoë et à la taille du pagayeur).

2 – la taille des pales (une pale large nécessite plus d’effort qu’une pale normale). En eau vive, ayez toujours une pagaie de secours immédiatement accessible, cela peut être très utile…

3 – à l’arrière on privilégiera une pagaie un peu plus longue qu’à l’avant pour faciliter la direction ; une pagaie plus courte à l’avant permet de changer facilement de côté pour orienter l’avant du canoë.

En général, on estime que la pagaie doit arriver sous le menton, moins la hauteur du poing (10 cm en moyenne).

Comment choisir son Kayak ?

Le choix du nombre de places

Le kayak est un sport qui peut se pratiquer seul ou à plusieurs. Suivant la sortie kayak que vous envisagez et votre pratique habituelle, il conviendra en premier lieu de sélectionner la capacité d’accueil de votre embarcation.

Il existe des kayaks 1 place pour ceux préférant naviguer seul. Vous trouverez également des kayaks 2 places, des kayaks 3 places et des kayaks 4 places, qui conviendront parfaitement à ceux qui préfèrent la navigation à plusieurs, souvent plus rassurantes également. Si vous avez des enfants en bas âge par exemple, il est préférable d’opter pour un kayak à plusieurs places par soucis de sécurité.

Kayak : rigide, gonflable ou pliant ?

Autre critère de sélection, le type de kayak que vous allez choisir. Sur le marché, vous trouverez des kayaks rigides, des kayaks gonflables et des kayaks pliants. Chacun de ces kayaks possède naturellement ses qualités et ses inconvénients, mais c’est surtout votre utilisation qui va déterminer le type de kayak à favoriser.

Kayak rigide

Depuis des millénaires, les hommes utilisent des kayaks rigides pour se déplacer, pêcher ou voyager. De nos jours encore, ces embarcations sont les plus performantes sur l’eau, elles permettent de stocker une quantité importante de matériel et de faire face à des conditions difficiles, notamment en mer. Un kayak rigide est robuste mais est, de fait, plus difficile à transporter et à stocker car il est encombrant.

Kayak gonflable

Le kayak gonflable est une alternative intéressante au kayak rigide et il convient à de très nombreuses utilisations. Les fabricants rivalisent d’ingéniosité afin de proposer des kayaks gonflables durables, résistants et surtout pratiques. En effet, les principales qualités d’un kayak gonflable sont son encombrement minime et sa simplicité d’utilisation.

Il se gonfle rapidement et se range dans un sac généralement porté sur le dos, il est léger mais solide car il est gonflé sous haute pression. Certains modèles de kayaks gonflables disposent même de technologies améliorant leur rigidité. Le kayak gonflable est l’embarcation familiale par excellence, il vous permettra de vous divertir en toute sécurité dans des eaux calmes. Cependant, il n’est pas le plus adapté au grand large et offre un volume de chargement réduit.

Kayak pliant

Un kayak pliant, enfin, peut représenter un bon compromis entre robustesse et praticité. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un kayak démontable constitué d’une structure recouverte d’une toile. Plus long à monter qu’un kayak gonflable, il permet néanmoins d’obtenir un niveau de rigidité tout à fait satisfaisant et des performances exceptionnelles. Il se range facilement dans une valise une fois plié.

Kayak : le choix de la forme

Il existe de nombreuses formes de kayak et, une fois encore, le choix dépend de l’utilisation que vous ferez de votre embarcation. Vous trouverez des coques rondes, plates ou plus en V de longueurs différentes. Ce que vous perdrez en vitesse, vous le gagnerez en stabilité. L’inverse est tout aussi vrai !

Si vous débutez le kayak, mieux vaut préférer un modèle polyvalent, large et plat, qui sera adapté à différentes situations et qui vous permettra de progresser rapidement.

De plus, votre fidèle kayak doit être adapté à votre morphologie et à votre carrure. Si vous faites partie de ces grandes personnes qui ne savent pas où ranger leurs jambes, mieux vaut ne pas jeter votre dévolu sur un kayak étroit !

Pensez aussi à la taille de l’hiloire, le trou où vous serez assis pendant la durée de votre escapade maritime. Les grands hiloires sont pratiques, alors que les plus petits vous protègent efficacement du froid et permettent de ne pas embarquer trop d’eau à l’intérieur du kayak.

Il est indispensable que vous vous sentiez bien dans votre kayak, d’autant plus si vous prévoyez des longues randonnées en kayak.

Quel Kayak choisir en fonction de votre utilisation ?

Kayak d’eaux vives

Plus petit et plus court que le kayak de mer, le kayak d’eaux vives est pensé pour vous permettre d’évoluer dans des rivières et dans les torrents les plus fougueux. Ils peuvent parfois être très trapus, s’il s’agit de descendre des eaux très tumultueuses. Un kayak dédié aux aventurières et explorateurs en quête d’adrénaline !

Kayak de course

Restons dans la vitesse avec le kayak de course. Sa forme très étroite et son profil en V le rendent idéal pour fendre l’eau et donc gagner en vitesse. Ils sont naturellement plus instables qu’un kayak de mer et se dirigent grâce à un gouvernail actionné avec les pieds. Le kayak de course est parfaitement adapté à la compétition et est plutôt réservé aux kayakistes chevronnés.

Kayak de pêche

Avec un kayak de pêche, votre priorité ne sera pas la vitesse, mais bien la stabilité. Assez court mais large, ce type de kayak est souvent paré de couleurs “camouflage”,  idéales pour avancer discrètement dans des milieux naturels. Vous pourrez vous tenir debout sur certains, alors que d’autres disposent d’un système de propulsion au niveau des pieds, ce qui vous permet de pêcher tout en avançant.

Kayak de mer

Court ou long, le kayak de mer doit pouvoir résister au vent et à une mer formée. La stabilité est donc primordiale, tout comme le confort et la réactivité du kayak, vous permettant de ne pas vous épuiser inutilement. Le kayak de mer est généralement plus long que ses cousins pour garder le cap durant sa randonnée en kayak. Evitez à tout prix des coques plates qui ne manqueront pas de vous renverser en cas de mer formée ! Préférez des coques rondes ou en V, pour une meilleure stabilité en cas de vagues importantes. Equipé d’une dérive pour conserver sa trajectoire, le kayak de mer doit absolument répondre aux spécifications de la division D240.

Kayak sit-on-top

Terminons ce petit tour d’horizon des différents kayaks avec le plus fameux d’entre eux, à savoir le kayak sit-on-top. Le sit-on-top, littéralement “assis dessus”, est insubmersible car il est conçu autour d’une double coque. Non ponté, il est particulièrement adapté aux débutants et aux personnes souhaitant réaliser des courtes randonnées en bord de plage. Vous serez à l’aise sur ce type de kayak ouvert, toutefois vous ne pourrez pas l’utiliser pour de longues expéditions.

En général, on estime que la pagaie doit arriver sous le menton, moins la hauteur du poing (10 cm en moyenne).

femmes en kayak

Notre Centrale de Réservation est ouverte 7j/7, de 8h30 à 18h

Mail : lucas@ze-hero.com

Téléphone : 04 79 01 49 99